L’amour, est extrêmement dur à accepter

Le Love, l’amour, est extrêmement dur à accepter.
Dure de comprendre son langage quand tu n’as pas grandi avec cet alphabet.
L’amour est un langage, il doit s’apprendre et être enseigner.

Mon âme le connaissait depuis l’éternité.
Mon cœur, lui, en avait déjà entendu parler.
Mon corps a eu quelques échanges houleux avec lui pendant un certain temps.

Il a dû m’apprivoiser, il a eu du boulot, mais heureusement pour moi il est patient et doux.

Quand tes premières blessures remontent à ton enfance, il doit s’infiltrer délicatement au fond de ton cœur et ça peut demander un peu de temps, aux vues du nombres de fois où on a été trompé.

Dans cette situation la notion du bon et du mauvais est assez confus, mais comme il est délicat, tu te laisses rencontrer par lui.
C’est un genre de face à face, et là, sa beauté m’a submergé à ne plus en tenir debout.

Je n’ai rien connu de pareil, Il est pur, grand, profond, large et il n’a pas de limite.
Il est l’infini !

Tu l’auras peut-être compris mais cet amour ne peut pas être donné par un humain car il est impossible à contenir, c’est pour ça qu’il doit être déversé.

Cet amour dont je te parle c’est celui de Dieu ! Et ouais, le Créateur de l’univers, rien que ça, il est le seul à pouvoir remplir ce vide que nous pouvons ressentir.

Ça peut paraître fou mais c’est ce que j’ai expérimenté le jour où je l’ai reçu. J’ai tellement pleuré, toutes les larmes de mon corps son sorties sans rien comprendre à ce qui m’arrivait à cet instant.
J’ai eu l’impression de perdre 20 kilos, je suis sortie de ce moment bien plus légère que je ne l’ai jamais été.

J’ai reçu ce que j’attendais depuis toujours, ce à quoi j’aspirais et que je n’avais jamais vu ou reçu à travers ma famille ou mes amis. Une rencontre qui a chamboulé ma vie.

Une bonne partie de ma vie a été extrêmement vide de sens, triste, obscure et un tas de trucs pas formidables.

Ce que je retiens de ces expériences et rencontres:
Des leçons de vies humaines pleines de spiritualités lumineuses et obscures, sans elles je ne pourrai être qui je suis aujourd’hui.

En écrivant ce texte j’ai même envie de dire merci à ce que j’ai pu vivre.
Je crois qu’il est important d’accepter la vie qu’on a eu pour cheminer vers une vie entière.

Mes peines et joies m’ont permis de recevoir ce merveilleux message salutaire pour mon âme qui est la Bonne Nouvelle du Christ.

Si je me mets à écrire, c’est que je crois que mon histoire peut te rapprocher de ton Créateur.

Nazia B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.